Ministère de l'Économie et des Finances

Paris, France

Le bâtiment ministériel monumental s'inscrit dans son environnement parisien à l'aide de la pierre naturelle

Il y a 30 ans, de grands travaux conduisaient à la création du Ministère des Finances. Ce bâtiment imposant dont l’architecture réinterpréte les codes du classicisme enjambe la Seine et la rue pour constituer « la porte monumentale qui a toujours manqué à l’est de Paris » selon ses architectes Paul Chemetov et Borja Huidobro.

Un des points communs avec les grands monuments classiques figure dans le choix des matériaux et en particulier la pierre naturelle. Les façades extérieures du bâtiment, habillées de pierre de Vilhonneur, répondent ainsi au pont de Bercy qui jouxte le Ministère. La pierre de Vilhonneur, poncée et polie, dresse aussi les murs intérieurs des salons et des halls. Cette pierre fut choisie d’un commun accord entre les architectes et François Mitterrand parmi différents échantillons livrés à l’Elysée. ROCAMAT a répondu à cette commande extraordinaire – le plus grand chantier d’Europe en son temps – en fournissant plus de 30,000 m2 de pierres, extraits de la carrière de Moulins-sur-Tardoire en Charente. Pour rendre hommage à ce monument, la pierre utilisée a été rebaptisée pierre de Vilhonneur Bercy. Elle est toujours extraite et transformée de nous jours.

« Dans sa composition et ses différentes échelles, ce projet prend en compte les différents éléments du site et répond par ses parties à son évaluation et à sa compréhension. Par sa pierre il répond à celle du viaduc, par ses douves et terrasses plantées à celles du Palais des sports, par sa forte charpente aux arches métalliques du métro aérien. »

Galerie

Crédits photos
@Fred Romero CC BY 2.0

En savoir plus sur cette référence​